FANDOM


Petite Boule Tigrée se réveilla. Elle était allongé sur un tapis de mousse, l’air sentait les feuilles et la terre. Une douleur fulgurante traversait son corps. Elle aperçut Feuille de Coton, Nuage de Bruyère et Aile de Ronce à côté d’elle. Nuage de Bruyère appliquait des toiles d’araignée sur ses blessures, Feuille de Coton cherchait des remèdes et Aile de Ronce regardait sa fille, inquiète. Petite Boule Tigrée se souvint soudain de l’attaque des créatures noires. Des cris et des feulements résonnaient toujours dans le camp.

-        J’ai mal. Gémit-elle.

-        Ma pauvre chérie ! Hurla Aile de Ronce.

-        Calme-toi Aile de Ronce, elle va guérir.

-        Mais elle est gravement blessée ! Le blaireau a été sans pitié !

Feuille de Coton émit un soupir, agacée. Elle se pencha, mit un cataplasme de feuilles sur ses blessures, et referma avec des toiles d’araignée. Soudain, un feulement se fit entendre dans le Clan.

-        Partez ! Et ne revenez plus jamais !

Feuille de Coton regarda la sortie, puis revint sur sa patiente.

-        Ils ont vaincu les blaireaux. Nuage de Bruyère, va chercher les blessés ! Déclara la soigneuse.

-        Va-t-elle rester là pour la nuit ? Questionna Aile de Ronce.

-        Oui. Je vais la surveiller cette nuit et demain. Je te la ramènerai quand ses blessures se cicatriseront. 

-        Je pourrais rester auprès d’elle.

-        Non, désolée Aile de Ronce. S’il te plait, va dans la pouponnière te reposer, le blaireau t’a infligé une mauvaise griffure sur ton flanc.

Aile de Ronce regarda sa fille avec inquiétude. Puis, elle sortit de la tanière en grommelant. Feuille de Coton fouilla dans ses réserves et en sortit une petite graine noire.

-        Manges ça. Ça va t’aider à passer la douleur.

La chatonne blessée obéit à contrecœur. Mais la graine avait plutôt un bon goût. Peu après, elle sentit la fatigue venir et elle s’endormit.

Petite Boule Tigrée se réveilla. Cela faisait plusieurs jours qu’elle était dans la tanière de Feuille de Coton. Œil Sombre – qui partageait la tanière depuis l’attaque des blaireaux – était en train de dormir. Sa longue entaille sur son corps n’était toujours pas guérie. Ses propres blessures étaient maintenant des cicatrices. Aile de Ronce passait tous les jours, mais aujourd’hui, elle savait que c’était inutile, elle était guérie. Feuille de Coton passa devant elle, elle remarqua qu’elle était réveillé.

-        Bonjour, Petite Boule Tigrée, comment vas-tu aujourd’hui ? Je constate que tes blessures sont guéries.

-        Je vais bien.

-        Parfait, tu peux rejoindre ta mère.

-        Merci Feuille de Coton !

Elle la salua d’un signe de patte et sortit de la tanière. Elle rejoignit à toute vitesse la pouponnière.

-        Aile de Ronce !

Sa mère dormait. Mais au cri de sa fille, elle se réveilla et fonça vers elle.

-        Petite Boule Tigrée ! Comment vas-tu ?

-        Je vais bien.

-        Parfais.

Elle se mit à lécher son pelage poisseux qui sentait les remèdes. Puis soudain :

-        Petite Boule Tigrée, peux-tu me dire pourquoi tu étais dehors lors de l’attaque ?

-        Euh…

Elle baissa la tête, honteuse. Puis elle prit son courage et leva sa tête.

-        Et bien, j’avais entendu du bruit et je suis allée voir !

-        Tu aurais pu me réveiller !

-        Désolée…

-        Ce n’est rien, tant que tu n’as rien. Sourira-t-elle.

Petite Boule Tigrée soupira aussi. Elle était contente que sa mère lui ait pardonnée et qu’elle ne lui en voulait pas.

Elle regarda la sortie, elle voulait sortir. Mais elle avait trop peur que ça se passe comme à la dernière sortie.

Elle eu soudain un instant de réflexion.

Pourquoi le chat noir avait fait ça ? Pourquoi ses camarades la regardaient bizarrement ? Est-ce qu’ils ne l’aiment pas ? Est-ce qu’il y en a qui l’aime plutôt bien ? Est-ce qu’ils recommenceraient ?

Le seul moyen de le découvrir, c’était d’y retourner. Mais en avait-elle le courage ?

Elle ferma les yeux, sourira et les rouvrit. Elle se dirigea vers la sortie, puis sortit.

Un vent chaud soufflait sur le camp, on entendait le chant des oiseaux. Le sol était couvert de fleurs et les arbres avaient des fleurs de toutes les couleurs et leurs feuilles étaient vertes. Comme c’était magnifique !

Elle avança mais elle n’avait pas vu le chat qui passait en même temps, ils se foncèrent dedans. Le chat était robuste, et son pelage blanc ressemblait à un nuage. Il la regarda dans les yeux, ils étaient beaux, mais bizarres, l’un était bleu et l’autre ambré.

Petite Boule Tigrée pris peur de la réaction du matou, elle pensait qu’il serait furieux. Mais, contrairement à ce qu’elle pensait, son regard était doux, et même amusé !

-        Désolée ! S’excusa soudain la chatonne.

Le matou ronronna. Finalement, elle se trompait, tout le monde ne la détestait pas.

-        Ce n’est rien ! C’est à moi de m’excuser, je ne regardais pas où j’allais.

-        Oh.

Une voix se fit entendre :

-       Nuage Blanc !

C’était une chatte dorée, ses yeux étaient verts. Elle était tournée vers le nouvel ami de la chatonne. Puis, elle vit Petite Boule Tigrée et lui sourit.

-        Oh ! Salut toi ! Bienvenue dans le Clan de l’Aube ! Je m’appelle Nuage d’Or, et je suis apprentie.

-        Merci. Je m’appelle Petite Boule Tigrée.

-        D’accord. Bon, vient Nuage Blanc, Plume Brillante et Tempête de Brume t’attendent.

-        D’accord, merci Nuage d’Or. Au revoir Petite Boule Tigrée !

(Personnages- Petite Boule Tigrée-Aile de Ronce-Feuille de Coton-Nuage de Bruyère-Œil Sombre-Nuage Blanc-Nuage d'Or)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard